Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Polar : roman policier et noir
  3. > Littérature francophone

Calcaire /

Facebook

Les indicateurs

✓ En vue sur 7 sites + 1 podcast
Appéciation : 3.43/5
✓ 362 visites

Description

Calcaire

Sur la route de Maastricht, une villa s’effondre brutalement, et son occupante occasionnelle, la fragile Lies, ne donne plus de nouvelles : son ami Frank Doornen la cherche partout. L’enquête de cet ancien soldat se tourne vers le propriétaire de la villa, amateur de jolies femmes et industriel véreux, qui stocke illégalement dans d’anciennes carrières de calcaire des déchets hautement toxiques pour l’environnement. Avec Tchip, ferrailleur à la petite semaine et recycleur impénitent, Frank va s’aventurer dans les souterrains labyrinthiques à la recherche de Lies. Mais la jeune femme reste introuvable.

Une Flandre dézinguée et glauque abritant une société à la marge, où des femmes-enfants croisent des post-adolescents radicalisés ; une clique d’écolos alternationalistes installés là en protestation ; l’épouse de l’industriel retrouvée assassinée… Après le glamour désenchanté qui caractérisait son roman Bye Bye Elvis, Caroline De Mulder nous fait goûter, de son écriture âpre et sonore, au plaisir d’un conte noir aux personnages cabossés, où les ténèbres des galeries désaffectées reflètent celles des âmes.


Actes sud, 1er février 2017
Tags : -
Balade littéraire à partir de : Limbourg

ISBN 9782330073336
Notice auteur sur Wikipedia
Bibliographie sur les catalogues de la BNF et le VIAF
Recherchez ce livre dans la librairie la plus proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

7 critiques de la blogosphère

du 22 juin 2017 😃

Ce qui distingue « Calcaire », c’est cette ambiance très proche des magnifiques films de Felix Van Groeningen : « la merditude des choses », « Alabama Monroe » ou « belgica » où le meilleur comme le pire sont toujours envisageables...

Lire sur le blog

du 19 avril 2017 😃

Caroline de Mulder avec une plume âpre, dure, puissante qui n’est pas dénuée de poésie. La construction est maîtrisée, de courts chapitres continus, simplement numérotés nous entraînent au plus noir, au plus profond de l’âme humaine.

Lire sur le blog

du 17 mars 2017 😃😃

Chapeau l’artiste ! Une sacré découverte que je vous incite à faire également. N’hésitez pas à me faire part de votre avis ensuite ici ou ailleurs

Lire sur le blog

du 10 mars 2017

Un dédale dans lequel, pour ma part, je n’ai pas su trouver le fil d’Ariane.

Lire sur le blog

du 9 février 2017 😃😃

J’aime l’écriture, cette capacité complètement incroyable qu’a Caroline de Mulder à triturer la langue, à lui faire dire ce qu’elle n’a encore jamais dit à coup de ruptures, de jeu sur les sons et les images, d’alliances de mots inédites.

Lire sur le blog

du 2 février 2017 😃

On apprécie aussi les romans adoptant une forme plus littéraire, où l’intrigue va de pair avec une écriture stylée, une structure peaufinée.

Lire sur le blog

du 1er février 2017 😃😃😃

Caroline De Mulder semble évoluer à nouveau avec grande aisance parmi tout ce petit monde d’entre-deux, comme elle avait il y a peu donné vie aux intrigues serrées de l’entourage d’Elvis.

Lire sur le blog
Insérer cette revue du web sur votre blog grâce au code suivant

1 podcast

Mauvais genres du 1er avril 2017

Flandres underground : rencontre avec Caroline de Mulder

Télécharger le fichier mp3 Site de l'émission

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

17 juin 2017 : [VLOG] Mes lectures de mai (connectez-vous à la chaine Youtube Julien Noël )

Références bibliographiques des livres chroniqués : - Caroline DE MULDER, « Calcaire », Arles, éd. Actes Sud, coll. « Actes noirs », 2017, 224 p. - Louis THIRY ...

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

20 août 2014 : Inoubliable Elvis... (connectez-vous à la chaine Youtube TV5MONDE )

Entretien avec Caroline de Mulder, romancière, auteure de "Bye bye Elvis" aux éditions Actes Sud.