kézako Bibliosurf
Bibliosurf
  1. Accueil
  2. > Genres et pays
  3. > Littératures européennes
  4. > Littérature slovaque

Bratislava 68, été brûlant

que disent les 8 avis scannés sur le web du roman de Viliam Klimacek traduit par Lydia Palascak  ?

Et si on bouquinait un peu ? : Bratislava 68, été brûlant est un livre fort, un hommage à cette génération qui a émigré et s’est souvent sacrifiée pour que ses enfants vivent dans un pays libre.
Page créée le 24/10/2018 - mise à jour le 11/12/2022 à 13:11

Tableau de bord



8 occurrences sur le web



4ème de couv


Au printemps 1968, le parti communiste tchécoslovaque expérimente le « socialisme à visage humain ». La censure est interdite, les frontières s’ouvrent vers l’Ouest, les biens de consommation font leur apparition… Un vent de liberté souffle sur le pays.Cet été là, Alexander et Anna montent dans leur Skoda Felicia, un cabriolet flambant neuf, pour rejoindre leur fille Petra à Bratislava où elle vient de terminer de brillantes études de médecine. Tereza, fille d’un cheminot rescapé des camps de concentration et d’une éditrice à la Pravda qui ont longtemps accueilli des réfugiés hongrois de 1956, séjourne dans un kibboutz en Israël pour renouer avec sa culture juive. Jozef, pasteur défroqué pour avoir refusé de dénoncer des paroissiens auprès du Parti, fait ses premières armes à la radio.Dans la nuit du 20 au 21 août, tandis que les tanks soviétiques envahissent la ville, le destin de ces trois personnages et de leurs familles va basculer. Pendant quelques heures, la frontière avec l’Autriche reste ouverte, Vienne est à une heure de train. Chacun devra alors faire un choix : partir ou rester ? Fuir la violence ou résister à l’oppresseur ?

ISBN 9791095718451

Recherches associées


Carrousel