Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Roman
  3. > Littérature slave

Avenue Nationale / Jaroslav Rudiš < / >


Les indicateurs

Avenue Nationale, de édité par Mirobole - Horizons pourpres - le 6 octobre 2016,
est apprécié par la blogosphère et en vue sur 7 sites .
Sélection :
Lieu : Prague
Cette notice a été consultée par 148 visiteurs.

Description

Avenue Nationale
Titre original : Národní třída
Traduit du tchèque par Christine Laferrière

Vandam est peintre en bâtiment. Il a connu la dépendance aux drogues et la prison. Il est fasciné par l’histoire militaire, voue un culte aux grands chefs de guerre et fait deux cents pompes par jour. Il hante la taverne de sa banlieue praguoise pour boire des bières ou se battre. Il vit une aventure avec la serveuse Lucka. Et il est fier d’avoir donné le premier coup lors de la Révolution de Velours de 1989 qui a précipité la chute du communisme tchèque.
Dans ces pages, il livre ses « leçons de vie » et déverse ses obsessions, entre le rire et la rage.
Épopée européenne et universelle, poème brutal et mélancolique, monologue dense et halluciné, Avenue nationale plonge le lecteur dans la tête d’un néoextrémiste ordinaire perdu dans une démocratie en quête d’identité et reflète les paradoxes des idéologies contemporaines.

Avenue nationale a rencontré un grand succès en Allemagne. Il sera bientôt traduit en espagnol et publié au Chili.
Un film est actuellement en préparation.

ISBN 9782375610275

BNF  VIAF 
Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

7 occurrences sur le web

Book’ing du 26 juin 2017 😃

Le tableau d’un désespoir sordide et amer, terreau propice à la prolifération de la haine et du repli sur soi.

Lire sur le blog

Black rose for me du 17 décembre 2016 😃

Avenue nationale est un roman brutal, sans concession. Par sa construction, tout en ruptures de ton, par les propos tenus par son personnage principal, il dérange.

Lire sur le blog

Encore du noir du 14 décembre 2016 😃

Autant dire qu’il faut parfois s’accrocher face à ce drôle d’objet littéraire qui, pour autant, n’est pas dénué de charme ni d’intérêt. Une véritable curiosité.

Lire sur le blog

Le blog de Yv du 16 novembre 2016 😃😃

Mirobole m’a habitué à des textes forts, barrés, décalés, ce roman ne déroge pas à cette règle. Dérangeant et pas confortable. Bonne pioche pour la maison d’édition.

Lire sur le blog

Cannibales lecteurs du 22 octobre 2016

On n’a pas envie de s’éterniser, on voudrait échapper à la bagarre qui vient inexorablement, mais on s’attarde et on prend sa branlée bien comme il faut

Lire sur le blog

Nyctalopes du 11 octobre 2016 😃😃

Le roman est très fort, très surprenant passant progressivement, sans réellement changer de ton de la fanfaronnade crétine à une harangue où se sentent le caractère vain des discours des politiciens...

Lire sur le blog

Quatre sans quatre du 6 octobre 2016 😃😃

Avenue Nationale est un pur bijou ! Inclassable, insaisissable, violent, ardent.

Lire sur le blog