kézako Bibliosurf
Bibliosurf
  1. Accueil
  2. > Genres et pays
  3. > Littératures européennes
  4. > Littérature tchèque

Avenue Nationale

Que disent les 7 avis scannés sur le web du roman de Jaroslav Rudiš traduit par Christine Laferrière  ?

Le blog de Yv : Mirobole m’a habitué à des textes forts, barrés, décalés, ce roman ne déroge pas à cette règle. Dérangeant et pas confortable. Bonne pioche pour la maison d’édition.
Page créée le 06/10/2016 - mise à jour le 26/06/2017 à 10:20

Tableau de bord



7 occurrences sur le web



4ème de couv


Vandam est peintre en bâtiment. Il a connu la dépendance aux drogues et la prison. Il est fasciné par l’histoire militaire, voue un culte aux grands chefs de guerre et fait deux cents pompes par jour. Il hante la taverne de sa banlieue praguoise pour boire des bières ou se battre. Il vit une aventure avec la serveuse Lucka. Et il est fier d’avoir donné le premier coup lors de la Révolution de Velours de 1989 qui a précipité la chute du communisme tchèque.
Dans ces pages, il livre ses « leçons de vie » et déverse ses obsessions, entre le rire et la rage.
Épopée européenne et universelle, poème brutal et mélancolique, monologue dense et halluciné, Avenue nationale plonge le lecteur dans la tête d’un néoextrémiste ordinaire perdu dans une démocratie en quête d’identité et reflète les paradoxes des idéologies contemporaines.

Avenue nationale a rencontré un grand succès en Allemagne. Il sera bientôt traduit en espagnol et publié au Chili.
Un film est actuellement en préparation.

ISBN 9782375610275

Recherches associées


Carrousel