Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Roman
  3. > Littérature francophone

Avant que les ombres s’effacent / Louis-Philippe Dalembert

< / >

Les indicateurs

❤ Coup de coeur de la blogosphère
Avant que les ombres s’effacent, de édité par Sabine Wespieser le 2 mars 2017,
est très apprécié par la blogosphère en vue sur 9 sites + 1 podcast + Youtube.
Prix Orange 2017 , Prix Page des libraires 2017
Cette notice a été consultée par 482 visiteurs.

Description

Avant que les ombres s'effacent

En guise de prologue à cette fresque conduisant son protagoniste de Łódź, en Pologne, à Port-au-Prince, l’auteur rappelle le vote par l’État haïtien, en 1939, d’un décret-loi de naturalisation in absentia, qui a autorisé ses consulats à délivrer passeports et sauf-conduits à des centaines de Juifs, leur permettant ainsi d’échapper au nazisme. Avant d’arriver à Port-au-Prince – à la faveur de ce décret – au début de l’automne 1939, le docteur Ruben Schwarzberg, né en 1913 dans une famille juive polonaise, a traversé bien des épreuves. Devenu un médecin réputé et le patriarche de trois générations d’Haïtiens, il a peu à peu tiré un trait sur son passé. Mais, quand Haïti est frappé par le séisme de janvier 2010 et que la petite-fille de sa défunte tante Ruth – partie s’installer en Palestine avant la deuxième guerre mondiale – accourt parmi les médecins et les secouristes du monde entier, il accepte de revenir pour elle sur son histoire familiale. Pendant toute une nuit, installé sous la véranda de sa maison dans les hauteurs de la capitale, le vieil homme déroule pour la jeune femme le récit des péripéties qui l’ont amené à Port-au-Prince. Au son lointain des tambours du vaudou, il raconte sa naissance en Pologne, son enfance et ses années d’études à Berlin, où son père Néhémiah avait déménagé son atelier de fourreur, la nuit de pogrom du 9 novembre 1938, au cours de laquelle lui et son père furent sauvés par l’ambassadeur d’Haïti. Son internement à Buchenwald ; sa libération grâce à un ancien professeur de médecine ; son embarquement sur le Saint Louis, un navire affrété pour transporter vers Cuba un millier de demandeurs d’asile et finalement refoulé vers l’Europe ; son arrivée, par hasard, dans le Paris de la fin des années 1930, où il est accueilli par la communauté haïtienne et, finalement, son départ vers sa nouvelle vie, muni d’un passeport haïtien.

ISBN 9782848052151

10 occurrences sur le web

Le blog de mimi du 15 août 2017 😃😃

J’ai beaucoup aimé la verve fleurie, et souvent coquine de Dalembert. Son récit est truffé d’expressions créoles qui prêtent souvent à sourire.

Lire sur le blog

Tu vas t’abimer les yeux du 14 juillet 2017 😃

J’ai des bémols sur ce roman, mais il se lit avec plaisir et il est très intéressant au niveau historique, avec un thème vraiment original, deux bonnes raisons de le lire cet été !

Lire sur le blog

En lisant en voyageant du 10 juillet 2017 😃😃

C’est un vrai bonheur de découvrir cette histoire et surtout, pour moi, l’écriture vive, truculente parfois, poétique ailleurs, est vraiment une belle découverte (et je pourrais revenir à cet auteur)

Lire sur le blog

Lire au lit du 9 juillet 2017 😃😃😃

Ce roman est à la fois l’histoire d’une saga familiale sur quatre générations et le récit d’un destin, celui d’un homme meurtri par l’Histoire et qui échappa au pire grâce à des rencontres extraordinaires.

Lire sur le blog

Les lectures du mouton du 8 juillet 2017 😃

Il y a un incontestablement un ton vif et une belle langue, ponctuée d’expressions et de personnages hauts en couleur.

Lire sur le blog

Mots pour mots du 21 juin 2017 😃😃😃

J’ai été profondément bouleversée par ce livre, touchée par cette belle écriture à la fois sensuelle et musicale et marquée par la simplicité et la droiture dont l’auteur pare son pays et sa population de poètes.

Lire sur le blog

Tête de lecture du 13 mai 2017 😃😃

vocation, hommage, souvenirs réinventés, ce texte réjouit par son dynamisme.

Lire sur le blog

Littérature sans frontières du 7 mai 2017

L’écrivain haïtien Louis-Philippe Dalembert

Télécharger le podcast

Le goût des livres du 29 avril 2017 😃😃😃

J’ai été emballée par la narration et le style de ce roman. L’auteur est un poète haïtien et ça se sent. Il y a un allant et une verdeur de langage qui emporte dans un mélange d’humour, d’auto-dérision et de chaleur humaine.

Lire sur le blog

Le Temps du 21 avril 2017 😃

Le charme atypique du livre, c’est qu’il donne le beau rôle à toute une série d’Haïtiens, qui déboulent à chaque étape de l’errance polonaise, comme des anges providentiels.

Lire sur le blog

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

17 mars 2017 : Louis-Philippe Dalembert signe «Avant que les ombres s'effacent» (connectez-vous à la chaine Youtube La Grande Librairie )

Après le roman «Écoutez nos défaites», et la pièce «Danse, Morob», publiés en 2016, Laurent Gaudé revient avec «De sang et de lumière», publié chez Actes Sud, un recueil de poésies...

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

16 octobre 2017 : Louis-Philippe Dalembert - Avant que les ombres s'effacent (connectez-vous à la chaine Youtube librairie mollat )

À l'occasion des Correspondances de Manosque, Louis-Philippe Dalembert vous présente son nouvel ouvrage «Avant que les ombres s'effacent » aux éditions Sabine Wespeiser. Retrouvez le...

Achetez vos livres sur le site de la librairie Mollat !