Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Roman
  3. > Littérature francophone

Aucun été n’est éternel /

Facebook

Les indicateurs

✓ En vue sur 3 sites
Appéciation : 3.33/5
✓ 144 visites

Description

Aucun été n'est éternel

1965 : le moment beatnik avant le déferlement hippie. Aymon a dix-huit ans. « Fils de vieux  » élevé dans du coton, il étouffe entre un père mourant et une mère trop possessive. C’est l’été. La vie appelle Aymon en Grèce. À Athènes, il découvre pêle-mêle la liberté, le sexe, l’amitié, la musique et la drogue. Il se joint à une petite bande qui mène sous l’Acropole une vie d’oiseaux sur la branche. Il y a Crevard, authentique routard famélique, Heinz le dealer-copain, Anji l’anorexique aux trois overdoses, le busker Kilian, guitariste surdoué et le pauvre Naze, son acolyte ingénu au tatouage infamant… Aymon s’affranchit peu à peu du groupe qui se démembre pour « tailler la route  » vers Tanger puis Londres. Mais aucun été n’est éternel  : il faudra, un jour de rêve fracassé, qu’Aymon regagne Paris et affronte la vie, la vraie, et le drame qu’en partant il a laissé derrière lui.La fugitive utopie communautaire de ce temps si proche et déjà si lointain attendait son ode. Ceux qui l’ont vécue en gardent à jamais la nostalgie. Être jeune alors, c’était autre chose…


Grasset, 10 mai 2017
Tags : -  - 

ISBN 9782246856702
Notice auteur sur Wikipedia
Bibliographie sur les catalogues de la BNF et le VIAF
Recherchez ce livre dans la librairie la plus proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

1 critique de la presse en ligne

du 7 juin 2017 😃😃

Nouvelliste et romancier, Georges-­Olivier Châteaureynaud a toujours su marier l’humour avec un brin de mythologie et un trait de merveilleux.

Lire sur le blog

2 critiques de la blogosphère

du 31 août 2017 😃

J’ai passé un bon moment de lecture, fait un bond en arrière dans ma vie d’ado, certes, mais cette histoire ne restera dans ma mémoire qu’un souvenir fugace.

Lire sur le blog

du 12 mai 2017 😃

Georges-Olivier Châteaureynaud nous offre, avec Aucun été n’est éternel, un roman teinté à la fois de réalisme romantique et de nostalgie lucide.

Lire sur le blog