Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Polar : roman policier et noir
  3. > Littérature nord-américaine

À vol d’oiseau / Craig Johnson

< / >

Les indicateurs

À vol d’oiseau, de édité par Gallmeister - Noire (Paris. 2006) - le 5 mai 2016,
est apprécié par la blogosphère et en vue sur 18 sites + Youtube.
Lieu(x) de l'intrigue : Wyoming
Cette notice a été consultée par 331 visiteurs.

Description

À vol d'oiseau
Titre original : As the crow flies
Traduit de l'américain par Sophie Aslanides

Le shérif Walt Longmire doit mener à bien une affaire des plus importantes : marier sa fille unique, Cady. Mais pendant les préparatifs de la cérémonie Walt et son ami Henry Standing Bear sont les témoins d’un étrange suicide. Audrey Plain Feather s’est jetée de la falaise avec son fils dans les bras. Si l’enfant est miraculeusement sain et sauf, il apparaît rapidement que cette mort est un meurtre déguisé. Walt se retrouve aux prises avec la nouvelle chef de la police tribale, la très belle et très zélée Lolo Long, et pour compliquer encore leurs relations, le FBI débarque en force pour suivre l’affaire. Une chasse à l’homme s’engage, qui mènera le shérif au plus profond de la réserve indienne avec pour guides un mystérieux corbeau et la sagesse des anciens.

Dans ce nouvel opus trépidant des aventures de Walt Longmire, Craig Johnson nous entraîne au cœur du monde cheyenne. Entre mariage et course-poursuite, il n’y a pas de repos pour les braves.

ISBN 9782351781111

Wikipedia  BNF  VIAF 
Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

18 occurrences sur le web

The far side of the blog du 23 avril 2018

Sans surprises, on dira que c’est le roman que j’ai le moins aimé de la saga Longmire mais je fais confiance à l’auteur pour m’emmener sur une autre voie la prochaine fois…

Lire sur le blog

Moeurs Noires du 20 novembre 2016 😃😃

C’est un épisode réussi, comme toujours, même si l’on finit par se désintéresser un peu de l’enquête pour goûter tous les personnages secondaires que je n’ai pas évoqués et leur relation avec le policier blanc.

Lire sur le blog

La mer pour horizon du 17 juillet 2016

J’ai bien aimé le début du roman. Walt jouant les pères bienveillant avec la jeune policière. Son plaisir à vivre au rythme des traditions des indiens.. La fin est un peu décevante.. Et le discours sur le mariage, un peu trop à l’eau de rose..

Lire sur le blog

Carnets noirs du 16 juillet 2016 😃

On se retrouve entre traditions et modernité, où le diable bat sa femme lorsqu’il va pleuvoir, où certaines voitures n’ont ni clés ni marche avant, mais où la famille passe avant tout, surtout quand on marie sa fille.

Lire sur le blog

Les lectures d’Efelle du 3 juillet 2016 😃😃

Une histoire touchante menée avec justesse, Walt toujours attachant est entouré ici de personnages marquants, très bien campés. Un très bon moment dans la lignée des romans précédents.

Lire sur le blog

La livrophage du 1er juillet 2016 😃😃

Craig Johnson a un grand talent, capable de passer de la scène la plus réaliste du bureau du shérif avec téléphone, mug de café et bottes croisées sur la table à un onirisme étrange et inquiétant, d’où sort toujours une vraie réflexion philosophique.

Lire sur le blog

Actu du noir du 10 juin 2016 😃😃

Même si ce nouvel épisode ne se hisse pas au niveau du magistral Tous les démons sont ici, c’est encore et toujours un très bon roman que l’on referme déjà nostalgique et pressé de retrouver toute la bande.

Lire sur le blog

The killer inside me du 28 mai 2016 😃😃

Craig Johnson ne baisse pas la garde et A vol d’oiseau est une nouvelle preuve de son immense technique, doublée d’une certaine poésie.

Lire sur le blog

Jeanne Desaubry du 17 mai 2016 😃😃

On ne se lasse pas de l’élégance elliptique des descriptions, du regard humaniste, infiniment chaleureux que Craig Johnson porte sur les hommes et la nature.

Lire sur le blog

Tasha’s books du 13 mai 2016 😃😃

A vol d’oiseau a comblé mes attentes : m’offrir un beau moment de détente, m’emporter dans des contrées lointaines et sauvages, me permettre de trouver un certain réconfort par son humanité.

Lire sur le blog

JDD du 13 mai 2016 😃

Le shérif Walt Longmire est comme un vieux copain qui vient frapper à la porte chaque année et que l’on accueille à bras ouverts.

Lire sur le blog

Unwalkers du 9 mai 2016 😃😃

L’auteur s’est immiscé dans le paysage du polar, entre Tony Hillerman, James lee Burke, à force de personnages épais, de belles intrigues et de beaucoup de talents, beaucoup…..

Lire sur le blog

Nyctalopes du 9 mai 2016 😃😃

Un très bon roman où l’on retrouve avec bonheur l’humanité et la tendresse de Walt Longmire.

Lire sur le blog

L’Express avec Lire du 7 mai 2016 😃😃😃

Entre la police, l’intervention du FBI et les complications familiales, ce nouveau roman est une réussite. Il réunit l’enquête policière, la sociologie, un lyrisme dépaysant et un sens de l’humour qui apporte un peu de légèreté bienvenue.

Lire sur le blog

Action-suspens du 7 mai 2016 😃

On se laisse bien volontiers embarquer par l’ambiance de ce huitième épisode de la série Walt Longmire, un polar solide raconté de très belle manière.

Lire sur le blog

EmOtionS du 6 mai 2016 😃

Craig Johnson est un maître incontesté quant il s’agit de nous faire entrer en empathie avec les protagonistes de ses intrigues.

Lire sur le blog

Encore du noir du 4 mai 2016 😃😃

Pas besoin de grands discours pour peindre un monde dans sa complexité et sans jouer les donneurs de leçons où les monsieur je-sais-tout.

Lire sur le blog

Littéraventure du 15 avril 2016 😃😃😃

Je ne vous rappellerai pas à quel point j’aime Craig Johnson, depuis le temps, vous êtes habitués. Et pourtant, je dois bien reconnaître qu’il a une fois de plus réussi à me surprendre.

Lire sur le blog