Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Polar : roman policier et noir
  3. > Littérature océanienne

A toute berzingue / Kenneth Cook < / >


Les indicateurs

A toute berzingue, de édité par Autrement - Littératures (Paris. 1993) - le 3 février 2016,
est apprécié par la blogosphère et en vue sur 5 sites .
Cette notice a été consultée par 135 visiteurs.

Description

 A toute berzingue
Titre original : Fear is the rider
Préface de Douglas Kennedy
Traduit de l'anglais (australien) par Mireille Vignol

Shaw, paysagiste, traverse en voiture le désert australien lorsque surgit Katie, jeune fille affolée qui vient d’échapper à une effrayante créature, mi-bête mi-homme. Sans eau et sans armes, dans une voiture inadaptée à la piste, poursuivis par l’agresseur de Katie qui a volé son 4x4, ils ont le choix entre fuir dans le désert brûlant et risquer la panne, ou retourner affronter l’assaillant.

ISBN 9782746743076

Wikipedia  BNF  VIAF 
Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

5 occurrences sur le web

Terre du noir du 12 novembre 2017 😃😃😃

Magnifique, gigantesque, unique, il peut se révéler dangereux, mortel. On ne s’ennuie donc pas une seule seconde dans ce roman exotique.

Lire sur le blog

Tiens, t’auras du bouquin du 19 février 2016 😃😃

Un puissant roman sur la violence des hommes et de la nature. Un livre qui vous convaincra de ne vous engager dans le désert australien qu’avec prudence… Un roman noir rappelant les chefs d’œuvres américains du genre.

Lire sur le blog

Collectif polar du 12 février 2016 😃

Très vite, le lecteur se trouve transporter dans une course poursuite démente à travers l’outback australien sur une piste défoncée.

Lire sur le blog

Tête de lecture du 5 février 2016 😃😃

On sort de cette lecture complètement échevelé et plein de poussière. Surtout, on découvre l’outback le plus profond, ce qui vaut le voyage.

Lire sur le blog

Nyctalopes du 2 février 2016 😃

En moins de deux cents pages, vous aurez compris les dangers de l’outback de jour puis de nuit et vous risquez d’être très réceptifs car l’auteur ne va pas vous laisser souffler.

Lire sur le blog