kézako Bibliosurf
Bibliosurf
  1. Accueil
  2. > Genres et pays
  3. > Littératures nord-américaines
  4. > Littérature américaine

4321

que disent les 16 avis scannés sur le web du roman de Paul Auster traduit par Gérard Meudal  ?

Le blog de mimi : Je ne sors pas essorée de cette lecture, mais au contraire admirative du souffle qu’il émane de ce roman. Du grand Paul Auster, assurément !
Page créée le 07/01/2018 - mise à jour le 15/08/2018 à 20:04

Tableau de bord




Le fil du web



4ème de couv


À en croire la légende familiale, le grand-père nommé Isaac Reznikoff quitta un jour à pied sa ville natale de Minsk avec cent roubles cousus dans la doublure de sa veste, passa Varsovie puis Berlin, atteignit Ham- bourg et s’embarqua sur l’Impératrice de Chine qui franchit l’Atlantique en essuyant plusieurs tempêtes, puis jeta l’ancre dans le port de New York au tout premier jour du XXe siècle. À Ellis Island, par une de ces bifurcations du destin chères à l’auteur, le nouvel arrivant fut rebaptisé Ferguson. Dès lors, en quatre variations biographiques qui se conjuguent, Paul Auster décline les parcours des quatre possibilités du petit-fils de l’immigrant. Quatre trajectoires pour un seul personnage, quatre répliques de Ferguson qui traversent d’un même mouvement l’histoire américaine des fifties et des sixties. Quatre contemporains de Paul Auster lui-même, dont le “maître de Brooklyn” arpente les existences avec l’irrésistible plaisir de raconter qui fait de lui l’un des plus fameux romanciers de notre temps.

ISBN 9782330090517

Recherches associées


Carrousel