Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Auteurs

Sébastien Spitzer


VIAF : fichier d'autorité international virtuel
- L’observatoire - roman - roman historique - littérature francophone

1 livre référencé


21 occurrences sur le web

Coin lecture de Nath du 12 février 2018 😃😃😃

J’ai posé le livre à plusieurs reprises en cours de lecture, l’émotion prenant le dessus. La plume est magnifique, poétique. Les personnages sont très bien travaillés. C’est sans conteste une plume à suivre.

A propos de : Ces rêves qu’on piétine / Sébastien Spitzer

Lire sur le blog

La bibliothèque de Noukette du 22 décembre 2017 😃

J’ai aimé ce roman. Beaucoup. Et pourtant je suis restée un peu en dehors. A la lisière. Peut-être pour me protéger. De l’horreur, des souffrances, des lâchetés, de l’humain.

A propos de : Ces rêves qu’on piétine / Sébastien Spitzer

Lire sur le blog

Trois ou quatre livres du 21 décembre 2017 😃😃😃

L’écriture est belle, chaque mot choisis avec soin. La narration au présent, les phrases dans l’ensemble simples et courtes, tout cela donne un texte à lire au calme, qui nous entraîne dans une tourmente humaine et une horreur absolue.

A propos de : Ces rêves qu’on piétine / Sébastien Spitzer

Lire sur le blog

Tu vas t’abimer les yeux du 12 décembre 2017

Il a pourtant plu à beaucoup de blogueuses, vous trouverez facilement des chroniques positives voire enthousiastes sur la blogosphère, mais je n’ai pas été convaincue par ce premier roman de Sébastien Spitzer.

A propos de : Ces rêves qu’on piétine / Sébastien Spitzer

Lire sur le blog

La bibliothèque de Delphine-Olympe du 8 décembre 2017

Si l’écriture de ce roman est vive, si le rythme est très bien maîtrisé, je n’ai pas eu le sentiment d’apprendre beaucoup de choses à sa lecture.

A propos de : Ces rêves qu’on piétine / Sébastien Spitzer

Lire sur le blog

Le blog de mimi du 24 novembre 2017

J’aurais tant voulu aimer ce livre qui, a reçu un très bon accueil du public...

A propos de : Ces rêves qu’on piétine / Sébastien Spitzer

Lire sur le blog

Cathulu du 20 novembre 2017

Si le style de l’auteur est à la fois très évocateur mais sans pathos, je suis malheureusement restée à distance de ce texte, un peu pour me préserver et aussi parce que j’avais déjà lu plusieurs romans sur cette période historique

A propos de : Ces rêves qu’on piétine / Sébastien Spitzer

Lire sur le blog

L’insatiable du 2 novembre 2017 😃😃😃

A la hauteur de Nuit et brouillard de Jean Ferrat (un monument selon moi ), Ces rêves qu’on piétine donne à voir l’horreur mais plus encore donne aux lecteurs le miroir du : et si ?

A propos de : Ces rêves qu’on piétine / Sébastien Spitzer

Lire sur le blog

Un dernier livre avant la fin du monde du 30 septembre 2017 😃😃

Lire Ces rêves qu’on piétine, c’est se remémorer que le mal vient souvent de la parole et des mots avec lesquels nous prenons trop de liberté. Et le danger, de notre propension à oublier.

A propos de : Ces rêves qu’on piétine / Sébastien Spitzer

Lire sur le blog

Lire au lit du 1er septembre 2017 😃😃😃

J’ai dévoré ce texte, en ai apprécié l’écriture très rythmée et une construction assez habile créant de saisissants effets de contraste. J

A propos de : Ces rêves qu’on piétine / Sébastien Spitzer

Lire sur le blog

Mots pour mots du 31 août 2017 😃😃

Premier roman convaincant et marquant, Ces rêves qu’on piétine va avoir un beau parcours, déjà récompensé par le Prix Stanislas et finaliste pour le Prix du Roman Fnac.

A propos de : Ces rêves qu’on piétine / Sébastien Spitzer

Lire sur le blog

Le petit poucet des mots du 31 août 2017 😃😃😃

Ce roman qui, promis à un bel avenir cet automne, ajoute une pierre ô combien précieuse au nécessaire devoir de mémoire. Et pour que résonne à jamais la voix des suppliciées de l’Histoire.

A propos de : Ces rêves qu’on piétine / Sébastien Spitzer

Lire sur le blog

Meelly lit du 30 août 2017 😃😃😃

À l’image des lettres des disparus des camps, Ces rêves qu’on piétine fait œuvre de transmission il s’inscrit remarquablement dans une chaîne, celle de la mémoire prolongée.

A propos de : Ces rêves qu’on piétine / Sébastien Spitzer

Lire sur le blog

Les livres de Joëlle du 29 août 2017 😃😃😃

Une construction parfaite, un style enlevé, des mots justes, un sujet passionnant et parfaitement maitrisé, une fin époustouflante....

A propos de : Ces rêves qu’on piétine / Sébastien Spitzer

Lire sur le blog

Garoupe du 28 août 2017 😃😃

Une chose est sûre, on sent tout de suite quand un livre sort « des tripes » et quand il est le simple, mais déjà complexe, fruit d’un travail. Ces « rêves qu’on piétine » relèvent de la première catégorie...

A propos de : Ces rêves qu’on piétine / Sébastien Spitzer

Lire sur le blog

Les lectures du mouton du 26 août 2017 😃😃😃

Sébastien Spitzer a un talent certain pour raconter ces vies avec humanité et justesse.

A propos de : Ces rêves qu’on piétine / Sébastien Spitzer

Lire sur le blog

Sur la route de Jostein du 25 août 2017 😃

La construction est impeccable, alternant deux mondes qui s’opposent et se croisent. L’émotion est présente avec le dégoût pour une femme froide et opportuniste...

A propos de : Ces rêves qu’on piétine / Sébastien Spitzer

Lire sur le blog

D’une berge à l’autre du 24 août 2017 😃😃

Un premier roman comme on en lit peu et qui, je n’en doute pas une seconde, va beaucoup faire parler de lui.

A propos de : Ces rêves qu’on piétine / Sébastien Spitzer

Lire sur le blog

Bricabook du 23 août 2017 😃😃😃

Mon petit doigt me dit que nous n’avons pas fini d’en parler …

A propos de : Ces rêves qu’on piétine / Sébastien Spitzer

Lire sur le blog

Le boudoir de Nath du 23 août 2017 😃😃😃

J’ai été pulvérisée par cette lecture, splendide et terrible à la fois. Le fil conducteur, la transmission, est abordé avec pudeur, et l’humanité rayonnante qui émane de la plume de Sébastien Spitzer fait de son premier roman un formidable condensé émotionnel.

A propos de : Ces rêves qu’on piétine / Sébastien Spitzer

Lire sur le blog

Entre les lignes du 22 août 2017 😃😃

Sébastien Spitzer signe une fresque romanesque et historique, bouleversante, empreinte de cette humanité folle où l’espoir ne quitte cependant pas le lecteur.

A propos de : Ces rêves qu’on piétine / Sébastien Spitzer

Lire sur le blog