Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Auteurs

Eric Romand


- Stock - roman - littérature francophone

1 livre référencé


9 occurrences sur le web

Black rose for me du 2 décembre 2017 😃

C’est un grand livre qui raconte beaucoup plus que la mémoire commune, sous-entendu consensuelle, d’une douce France évanouie.

A propos de : Mon père, ma mère et Sheila / Eric Romand

Lire sur le blog

Coin lecture de Nath du 29 octobre 2017 😃😃😃

L’écriture est fluide, épurée, allant à l’essentiel. Elle est sincère, et c’est cette authenticité que j’ai aimée. Une fragilité qui m’a émue.

A propos de : Mon père, ma mère et Sheila / Eric Romand

Lire sur le blog

Les livres de Joëlle du 19 octobre 2017 😞

J’avoue ne pas avoir trop accroché à cette histoire surtout au début, rebutée par la succession de fragments de vie que l’auteur cite, semble-t-il comme ils lui reviennent, sans réelle cohérence, le tout servi par une écriture qui manque d’envergure.

A propos de : Mon père, ma mère et Sheila / Eric Romand

Lire sur le blog

Les chroniques de Koryfée du 9 octobre 2017 😃😃

Avec ce premier roman, Eric Romand nous offre un texte court mais d’une intensité rare, d’une sensibilité à fleur de plume. Un album de famille composé d’images brutes, authentiques, saisissantes.

A propos de : Mon père, ma mère et Sheila / Eric Romand

Lire sur le blog

Cathulu du 2 octobre 2017 😃😃

On sourit, on est profondément ému quand au détour d’un texte se donne à voir la douleur d’une mère, ou celle d’un fils qui,suivant les conseils de sa thérapeute se prend dans ses bras.

A propos de : Mon père, ma mère et Sheila / Eric Romand

Lire sur le blog

Les lectures du mouton du 25 septembre 2017 😞

Cependant, malgré des personnages et des passages d’une grande sensibilité, très touchants, le procédé littéraire utilisé ne m’a pas convenue.

A propos de : Mon père, ma mère et Sheila / Eric Romand

Lire sur le blog

Le boudoir de Nath du 24 août 2017 😃😃

Certes, on dira que c’est gentil , que ce n’est pas de la grande littérature, que ces paragraphes courts, posés comme ça, comme ils ont été pensés, sont déconcertants. Mais voilà, tout cela, cette fragilité m’a séduite, et ce Roman(d) tout autant.

A propos de : Mon père, ma mère et Sheila / Eric Romand

Lire sur le blog

Café Powell du 23 août 2017 😃

Éric Romand arrive en quelques phrases à retranscrire une ambiance, à croquer ses personnages : le style pourrait paraître décousu, mais il n’en est rien. Au contraire, Éric Romand fait preuve d’une grande maîtrise dans son écriture. On est tout bonnement sous le charme.

A propos de : Mon père, ma mère et Sheila / Eric Romand

Lire sur le blog

Des galipettes entre les lignes du 14 août 2017

Éric Romand offre des instantanés d’une vie. Ses descriptions d’un meuble ou d’un son sont saisissantes, très sensibles et nourrissent le texte d’une grande force de vie. Hélas, la brièveté du texte est frustrante. Il m’en aurait fallu plus.

A propos de : Mon père, ma mère et Sheila / Eric Romand

Lire sur le blog