Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Auteurs

Gaëlle Pingault



- Quadrature - recueil de nouvelles - littérature francophone - Editions du Jasmin - roman

2 livres référencés


7 occurrences sur le web

Zazymut du 7 février 2018 😃

Un livre lu d’une traite. Un livre écrit avec les tripes, les larmes, la colère. Un livre d’amour qui a une résonance particulière pour moi, tant, avec l’âge, la peur de la disparition de l’être aimé est ancrée en moi.

A propos de : Il n’y a pas Internet au paradis / Gaëlle Pingault

Lire sur le blog

Petit carré jaune du 28 décembre 2017 😃😃

Certains romans sont des coups de poing, des coups de massue ou tout simplement ce qui permet de mettre un mot sur une souffrance, un vécu, une véritable douleur, une révélation.

A propos de : Il n’y a pas Internet au paradis / Gaëlle Pingault

Lire sur le blog

La bibliothèque de Delphine-Olympe du 26 décembre 2017

J’ai trouvé ce livre d’une grande platitude, tant sur le fond, fait de propos assez convenus mêlant les gros titres de la presse avec les commentaires que tout un chacun peut formuler...

A propos de : Il n’y a pas Internet au paradis / Gaëlle Pingault

Lire sur le blog

Les livres de Joëlle du 18 décembre 2017 😃

Gaëlle Pingault a eu l’intelligence de le traiter avec une certaine dose de légèreté et d’humour et d’insérer en fin de chapitres des extraits d’actualité qui permet de comprendre l’évolution de ce jeune couple.

A propos de : Il n’y a pas Internet au paradis / Gaëlle Pingault

Lire sur le blog

Mots pour mots du 12 novembre 2017 😃

Elle nous offre un roman lumineux, juste et poignant. Qui ne nie pas la douleur mais propose de la dépasser et de choisir la résilience.

A propos de : Il n’y a pas Internet au paradis / Gaëlle Pingault

Lire sur le blog

Sophielit du 10 mars 2017 😃😃😃

Gaëlle Pingault, orthophoniste de métier, est une orfèvre des mots. Son recueil est un livre précieux, un petit bijou.

A propos de : Avant de quitter la rame / Gaëlle Pingault

Lire sur le blog

Fattorius du 22 février 2017 😃

La longueur des treize textes réunis dans ce recueil de 79 pages est idéale pour une lecture entre deux stations et, partant, pour quelques instants d’évasion.

A propos de : Avant de quitter la rame / Gaëlle Pingault

Lire sur le blog