Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Auteurs

Vladimir Hernandez



VIAF : fichier d'autorité international virtuel
- Asphalte - polar  - littérature latino-américaine

1 livre référencé


7 occurrences sur le web

Bob polar express du 6 mars 2018 😃

Roman brutal Indomptable marche sur les traces des polars d’action de bonne tenue sans salsa ni triple mambo car ici la danse est celle du diable.

A propos de : Indomptable / Vladimir Hernandez

Lire sur le blog

Zazymut du 5 novembre 2017 😃

Un polar aussi tonitruant que la Harley Davidson de Ruben, rude comme le rhum cubain, roulé comme un cigare. Un polar bien écrit, original, vif et brûlant.

A propos de : Indomptable / Vladimir Hernandez

Lire sur le blog

The killer inside me du 27 octobre 2017 😃

Indomptable n’est pas un polar vraiment très cubain, puisque l’auteur ne s’appesantit pas sur la situation politique ou sociale du pays, il ne tire pas des larmes ou des slogans anti castristes.

A propos de : Indomptable / Vladimir Hernandez

Lire sur le blog

Actu du noir du 24 octobre 2017 😃

Un bon divertissement, rythmé et rapide, une série B divertissante bien construite avec ses aller-retour entre la vengeance présente et la situation qui a amené Duran en prison puis dans la tombe.

A propos de : Indomptable / Vladimir Hernandez

Lire sur le blog

Nyctalopes du 23 octobre 2017 😃😃😃

Réellement addictif, « Indomptable » ne laisse pas souffler le lecteur et se montre méchamment convaincant avec ces scènes violentes particulièrement explosives comme l’introduit parfaitement un stupéfiant premier chapitre et que la suite du roman ne démentira jamais, loin de là.

A propos de : Indomptable / Vladimir Hernandez

Lire sur le blog

Quatre sans quatre du 18 octobre 2017 😃

Le lecteur visite La Havane comme un touriste ne pourrait jamais le faire.

A propos de : Indomptable / Vladimir Hernandez

Lire sur le blog

Encore du noir du 14 octobre 2017 😃

C’est rugueux, sans temps mort, très violent et bien mené. De quoi se défouler.

A propos de : Indomptable / Vladimir Hernandez

Lire sur le blog