Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Auteurs

William Boyle



VIAF : fichier d'autorité international virtuel
- Rivages - polar  - littérature nord-américaine - Gallmeister - roman

2 livres référencés


24 occurrences sur le web

D’une berge à l’autre du 4 novembre 2017

William Boyle sait créer une ambiance pesante et mélancolique, son écriture m’a plu, comme sa maîtrise des dialogues, mais pour le reste j’ai moyennement apprécié cette histoire déprimante aux traits mélodramatiques bien trop forcés et manquant de nuances.

A propos de : Tout est brisé / William Boyle

Lire sur le blog

hop ! sous la couette du 1er novembre 2017 😃😃😃

Malgré cette noirceur à faire naître des envies suicidaires, malgré le ton désenchanté, le deuxième roman de William Boyle fait partie de ceux qui continueront de me hanter pour longtemps.

A propos de : Tout est brisé / William Boyle

Lire sur le blog

Sur la route de Jostein du 28 septembre 2017

Malgré une rencontre intéressante entre une mère et son fils, entre deux êtres englués dans leurs soucis personnels qui ne savent plus comprendre l’autre, j’ai trouvé ce récit un peu creux autour d’une thématique assez classique.

A propos de : Tout est brisé / William Boyle

Lire sur le blog

Cunéipage du 27 septembre 2017 😃

Tout est percutant, sensible et véritable, et ce d’autant plus peut-être qu’on ne sent aucune volonté de séduction, comme si ces quelques jours passés en compagnie d’Erica étaient à passer, et puis voilà.

A propos de : Tout est brisé / William Boyle

Lire sur le blog

Nyctalopes du 22 septembre 2017 😃😃

« Tout est brisé », qui fait évidemment immédiatement penser au « Everything is broken » de Dylan, n’est pas un bon mais un très beau roman qui honore vraiment son auteur.

A propos de : Tout est brisé / William Boyle

Lire sur le blog

Unwalkers du 13 septembre 2017 😃😃😃

Un livre touchant, directement au cœur, de vies brisées, d’attente improbable, la vie !!!

A propos de : Tout est brisé / William Boyle

Lire sur le blog

Fragments de lecture du 11 septembre 2017 😃

Tout est brisé est une chronique douce-amère des aléas de la vie, de ceux qui triment chaque jour pour garder la tête hors de l’eau sans aucune perspective de jour meilleur.

A propos de : Tout est brisé / William Boyle

Lire sur le blog

The killer inside me du 7 septembre 2017 😃

Si William Boyle n’avais pas suivi François Guérif chez Gallmeister, ce roman n’aurait pas été dans la collection Noir, c’est sûr. Plus vraisemblablement en littérature étrangère. Il y a d’ailleurs, ici, un petit côté Bernard Malamud.

A propos de : Tout est brisé / William Boyle

Lire sur le blog

hop ! sous la couette du 27 juillet 2017 😃😃😃

Un roman magnétique porté par une sublime voix. Un auteur qu’il me tarde de retrouver.

A propos de : Gravesend / William Boyle

Lire sur le blog

Lecturissime du 10 février 2017

Ce millième numéro de la collection Rivages Noir est davantage un roman d’ambiance qu’un roman tenant par un suspens haletant.

A propos de : Gravesend / William Boyle

Lire sur le blog

Actu du noir du 22 juillet 2016 😃😃

Tout est décrit avec un vrai sens de la tragédie et surtout beaucoup d’empathie, de tendresse et de justesse.

A propos de : Gravesend / William Boyle

Lire sur le blog

Nyctalopes du 19 juillet 2016

Noir qui aurait mérité une mélodie plus progressive pour une écriture possédant les atouts du genre.

A propos de : Gravesend / William Boyle

Lire sur le blog

From the avenue du 11 juillet 2016 😃

C’est du déjà vu, ce qui n’est pas un problème en soit, mais il y a un truc qui pour moi manque.

A propos de : Gravesend / William Boyle

Lire sur le blog

Bob polar express du 30 juin 2016 😃😃😃

Il y aurait mille raisons de lire ce roman. Il y en aurait trente-six mille de ne pas rater le choix judicieux du maître des lieux.

A propos de : Gravesend / William Boyle

Lire sur le blog

C’est à lire du 29 mai 2016

C'est à Lire du 29/05/2016

A propos de : Gravesend / William Boyle

Télécharger le podcast

My Inner Shelf du 18 avril 2016 😃

Ce premier roman reste marquant par son ambiance et son réalisme, la plume se Boyle est efficace, il connaît le milieu qu’il décrit et le retranscrit magnifiquement.

A propos de : Gravesend / William Boyle

Lire sur le blog

Garoupe du 18 avril 2016 😃😃

Un excellent cru Rivages/Noir…

A propos de : Gravesend / William Boyle

Lire sur le blog

BMR & MAM du 11 avril 2016

On mettra cela sur le compte du manque de maîtrise d’un premier roman, de l’enthousiasme d’un marmiton qui a voulu rendre hommage aux grands chefs...

A propos de : Gravesend / William Boyle

Lire sur le blog

Encore du noir du 6 avril 2016 😃

Une belle écriture dans laquelle les phrases chocs mettent en exergue la frustration et l’abandon des personnages.

A propos de : Gravesend / William Boyle

Lire sur le blog

Unwalkers du 5 avril 2016 😃😃😃

Oui, mille fois oui, les éditions Rivages et François Guerif ont eu raison de choisir William Boyle pour ce millième de la collection.

A propos de : Gravesend / William Boyle

Lire sur le blog

Action-suspens du 31 mars 2016 😃

Une ombre de mort plane au-dessus d’eux, on le ressent ; celle du défunt Duncan, probablement. Comment dépasser cette étape de leur morne vie, si c’est encore possible ? Un roman noir envoûtant.

A propos de : Gravesend / William Boyle

Lire sur le blog

The killer inside me du 30 mars 2016 😃😃😃

Le numéro 1000 de Rivages est réussi. C’est le signal qu’il existe une relève du roman noir. Que les Américains, après 30 ans de bons et loyaux services dans cette maison, ont toujours des choses à raconter.

A propos de : Gravesend / William Boyle

Lire sur le blog

Télérama du 30 mars 2016 😃😃😃

Gravesend les attire, les oblige à rentrer embrasser les parents et manger les pâtes à la tomate qui recuisent dans la casserole. William Boyle a construit son roman autour de cet attachement, ce magnétisme.

A propos de : Gravesend / William Boyle

Lire sur le blog

Et en plus elle lit du 29 mars 2016 😃😃😃

Fi des protagonistes en carton pâte, nos magnifiques paumés ont une histoire, des racines, une culture, des liens, des souvenirs, des envies, des rêves, des projets.

A propos de : Gravesend / William Boyle

Lire sur le blog